L’asso’ voisine de la semaine à Coulommiers : la ligue contre le cancer

0

Daniel, bénévole de la Ligue contre le Cancer A 70 ans, Daniel est un retraité très actif. Après avoir été chef d’entreprise dans une société familiale, ce débrouillard au grand cœur s’est engagé comme bénévole en 2005 à la Ligue Contre le Cancer, au Comité de Seine-et-Marne situé à Melun. Très vite, il a rejoint le Conseil d’Administration où il s’occupe principalement de la gestion des legs du département avec la Ligue Nationale et les Notaires. Rencontre avec Daniel, un homme plein d’énergie et de générosité, qui n’a pas fini de nous étonner.

Comment est née l’association ?

Depuis 1918, la Ligue Contre le Cancer est une association nationale reconnue d’utilité publique. Elle est maintenant implantée dans tous les départements français et d’outremer, soit 103 comités. Le Comité de Seine et Marne existe depuis 1958. Il se compose d’une trentaine de bénévoles, de deux salariées et de douze administrateurs. Le siège situé à Melun propose diverses activités comme l’accueil, l’écoute des patients et leur famille, et des ateliers tels que : la sophrologie, la relaxation, la peinture et le jardinage.
Les bénévoles, trop peu nombreux, s’investissent selon leurs disponibilités et leur lieu d’habitation pour participer aux différentes manifestations organisées durant l’année, visiter les patients ou intervenir sur des thèmes de prévention sur des forums ou dans les établissements scolaires.
Ils apportent toujours quelque chose à l’association. D’ailleurs, nous sommes toujours heureux d’en accueillir des nouveaux.
Aujourd’hui, un ancien salarié de chez Orange a, grâce à un dispositif spécial de départ en retraite anticipé, pu s’investir à plein temps à la Ligue Contre le Cancer, tout en touchant des indemnités de la part de son entreprise. J’aimerais que davantage d’entreprises proposent cette option, pour encourager l’engagement associatif des personnes. C’est une aventure qui nous implique tous.

Un souvenir insolite lié à votre association ?

Dans le cadre de l’opération de sensibilisation au cancer du sein, « Octobre Rose » en partenariat avec les centres de remise en forme pour femmes Curves, nous avons encouragé les femmes à former une guirlande de soutiens-gorges, de plus d’un kilomètre ! A Melun, une guirlande de soutiens gorges a été apposée sur les grilles de l’Hôtel de Ville en signe de soutien aux personnes malades.

En quoi votre association contribue-t-elle à la vie du quartier ?

La maladie est quelque chose d’aléatoire, et le but de la Ligue Contre le Cancer est de dire aux personnes : « nous sommes là pour vous aider, à tout moment ». Notre objectif est avant tout de créer du lien, et cela passe notamment par des événements ponctuels.

• Nous avons signé une convention éco-citoyenne avec le SMITOM, le syndicat intercommunal en charge du traitement et de la valorisation des déchets ménagers. En triant leurs bouteilles en verre, les habitants du secteur contribuent à verser à la Ligue un pourcentage sur la valorisation du verre. Cette somme est investie dans la Recherche.

• Tous les ans depuis 2012, nous organisons une course de 6 km entre Melun et Sénart. Il n’y a pas vraiment de compétition, la course est surtout là pour sensibiliser à la cause de la maladie. Cette année, 2 500 femmes ont participé. En 2015, l’objectif est d’atteindre 4 000 femmes participantes à cette manifestation.

Votre (ou vos) endroit(s) secrets à Coulommiers ?

J’aime me promener dans le Parc des Capucins et à la Commanderie des Templiers, près de l’hôpital.

Votre voisin coup de cœur ?

Oh, j’en ai pleins ! (rires)
Mes voisins, ce sont tous mes amis ! Si je devais choisir, je dirais le couple qui habite la maison d’à côté. Nous sommes liés par des histoires communes.

Votre définition du partage entre voisins ? entre générations ?

Mes voisins sont mes amis et j’ai le plaisir à discuter de jardin à jardin ou bien autour d’un apéritif dinatoire. La dernière soirée fut à l’occasion du Beaujolais Nouveau !
Quant au partage entre générations, pour moi c’est la moindre des choses de redonner à nos parents, à nos aînés ce qu’ils m’ont apporté par le passé. Par exemple, cette maison, ce sont mes parents qui à l’époque m’ont aidé à l’acquérir. Ils ont pu y passer une retraite paisible à mes côtés et dans la sérénité car j’étais présent.

Votre astuce pour améliorer le lien social entre les voisins du quartier ?

Vous savez, dans notre société on parle beaucoup de communication, mais en fait, elle existe peu. Pourtant, c’est tellement simple se dire « bonjour » et de demander des nouvelles d’un voisin au détour d’une allée. C’est un petit geste qui ne coûte rien et qui instaure un lien propice avecle voisinage. Le dialogue peut atténuer tout malentendu et permettre une meilleure entente avec le voisinage.

Retrouvez les actualités de la Ligue Contre le Cancer sur ma-residence.fr et dans la Cité Administrative de la Mairie de Coulommiers !
Envie de faire connaître votre association coup de cœur ? Inscrivez-la sur ma-residence.fr ou contactez-nous par mail : associations@ma-residence.fr
Merci à Daniel pour son accueil dans sa belle maison, et pour sa présentation passionnée de la Ligue Contre le Cancer !

 

 

Partager.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse